Un officier orléanais à la Grande Armée : Maurice de Tascher (1786-1813)


Épilogue

 

Le frère aîné de Maurice, le baron Ferdinand de Tascher, qui exerce les fonctions de commissaire impérial à Osnabrück, parvient le 25 janvier 1813 à Berlin. Atteint de fièvre et de délire, Maurice le reconnaît néanmoins et murmure :

Encore un moment de bonheur dans cette vallée de larmes !

Le 27 janvier 1813, il rend le dernier soupir. Son corps et celui de son frère Eugène sont transportés au château de Pouvrai, où ils sont inhumés dans la chapelle du château.

L'église de Pouvrai et sa stèle à la mémoire des frères de Tascher

Dans ce qui est devenue l'église de ce petit village percheron, on lit encore cette épitaphe :


L'AN 1813
P-J-A COMTE DE TASCHER, SÉNATEUR,
ET C-F BIGOT, SON ÉPOUSE,
CONSACRÈRENT CETTE CHAPELLE À DIEU
ET CE MARBRE À LEUR DOULEUR.

----------

EUGÈNE TASCHER, LEUR TROISIÈME FILS, ÂGÉ DE 20 ANS,
OFFICIER D'ARTILLERIE, BLESSÉ AU PIED PRÈS DE MOSCOW
À SA 1ère CAMPAGNE,
FUT RENCONTRÉ, NE POUVANT PLUS MARCHER,
PAR SON FRÈRE MAURICE,
ET APRÈS AVOIR FAIT 200 LIEUES À CHEVAL,
LES DEUX PIEDS GELÉS, PAR UN FROID DE 27°,
IL MOURUT DE FATIGUE ENTRE LES BRAS DE SON GÉNÉREUX FRÈRE
EN ARRIVANT À L'HÔPITAL DE KŒNISBERG, LE 25 XBRE 1812.

-----------

MAURICE TASCHER, LEUR SECOND FILS, ÂGÉ DE 26 ANS,
CAPITAINE DE CHASSEURS À CHEVAL,
CHEVALIER DE LA LÉGION D'HONNEUR, À SA 6ème CAMPAGNE,
RECUEILLIT À SMOLENSK, DANS LA RETRAITE DE MOSCOW,
SON FRÈRE EUGÈNE, PRÊT À SUCCOMBER.
IL LE PORTA SUR LE SEUL CHEVAL QUI LUI RESTAIT
ET LE CONDUISIT AINSI PENDANT DEUX CENTS LIEUES QU'IL FIT À PIED.
MALADE LUI-MÊME, N'AYANT PU SAUVER SON FRÈRE,
MAURICE, VICTIME DE L'AMOUR FRATERNEL,
SUCCOMBANT À LA FATIGUE ET À LA DOULEUR, TOMBA MALADE
À MARIENWERDER ET VINT MOURIR À L'HÔPITAL DE BERLIN,
LE 27 JANVIER 1813, ENTRE LES BRAS DE FERDINAND TASCHER,
SON FRÈRE AÎNÉ, ACCOURU POUR LE SAUVER !

----------

Ô VOUS, DESCENDANTS DE SI MALHEUREUX PARENTS,
ET VOUS, PIEUX FIDÈLES, PRIEZ POUR EUX !

 

 

Retour à la présentation

Premières campagnes : Allemagne et Prusse

Troisième campagne : Pologne, 1807

Quatrième campagne : Espagne, 1808

Cinquième campagne : Autriche, 1809

Sixième campagne : Russie, 1812

 


Retour à la page d'accueil du site