Combat de rue en Espagne - 1808
(dessin de Louis Frégier - collection J.-C. Colrat)

 

La guerre d'Espagne se caractérise essentiellement par des attentats et des combats de rue épouvantables. La rage des Espagnols contre "l'occupant" français fut telle que l'on vit souvent des femmes et des ecclésiastiques y prendre part. Les notes de Maurice de Tascher sont éloquentes et lucides sur le sujet.

Une telle scène se prête admirablement au style tourmenté de Louis Frégier, peintre et illustrateur provençal (né en 1929 près d'Aubagne), spécialisé (notamment) dans l'histoire militaire et la mythologie.

Quant à l'armée régulière espagnole, elle se coupa en deux : quelques régiments restèrent auprès de l'armée impériale, mais la plupart se rangèrent sous le commandement de la Junte, appuyant l'armée anglaise qui avait débarqué dans la Péninsule pour porter secours aux deux gouvernements, portugais et espagnols, qui s'opposaient à la politique napoléonienne.


Fermer