Maurice de Tascher lieutenant au 12e régiment de chasseurs à cheval

 

Dessin aquarellé © J.-C. Colrat

Les officiers devraient suivre les mêmes prescriptions que la troupe en matière d'uniforme, avec les insignes de leur grade. Mais la plus grande fantaisie semble avoir régné, sans doute pour pallier le caractère assez sévère de la tenue quasi entière vert foncé * des chasseurs à cheval. Notamment, les officiers, en grande tenue, portèrent plus longtemps que la troupe le dolman, avec ceinture-écharpe, pelisse et sabretache. Ce fut le cas au 12e régiment (Maurice de Tascher note qu'il a perdu sa sabretache dans l'affaire de Cadix).

* Pour ne pas trop assombrir le dessin, le vert a été représenté plus clair que la normale : le vert chasseur est très sombre.

Maurice de Tascher porte ici la tenue ordinaire en habit mais avec le colback que les officiers du 12e régiment portaient à la place du shako réglementaire. Exerçant les fonctions d'adjudant-major du régiment, il arbore deux particularités : le plumet blanc des officiers d'état-major, et les épaulette et contre-épaulette de son garde inversées (épaulette argent traversée d'une raie rouge portée à droite). Quant il fut aide de camp du général Liger-Belair, il porta en outre le brassard de fonction bleu ciel frangé d'or au bras gauche.


Fermer