Uniforme du 12e chasseurs en 1806.

 

Reconstitution par l'association "Les chasseurs à cheval de la Grande Armée, 12e régiment"

En 1804, il existait vingt-quatre régiments de chasseurs à cheval portant les n° 1 à 26 (les 16 et 17 étant vacants) et cinq nouveaux régiments seront créés de 1808 à 1811. Ces régiments, portant tous habit et culotte vert foncé, se distinguaient par une couleur distinctive distribuée par série de trois régiments. Le 12e régiment avait la couleur distinctive cramoisie aux collet et retroussis, revers et parements verts passepoilés de cramoisi.

En 1806, l'habit est un habit à la française, avec revers et basques longues, qui sera à partir de 1808 remplacé par un habit sans revers à basques courtes dit "habit à la Kinski". La coiffure est le shako qui va doter pratiquement toute l'armée impériale en remplacement notamment du chapeau bicorne dans l'infanterie. La culotte est portée avec des bottes "à la hongroise".

Le harnachement est celui de la cavalerie légère, commun avec les hussards, du modèle hongrois. Le harnachement de tête comprend le licol, le filet et la bride, avec double mors (de filet et de bride) - qui ne plait pas trop ici à notre brave trotteur français, Un Hasard... La sellerie comporte une selle hongroise en bois recouverte d'une schabraque de peau de mouton.

L'armement comporte un sabre, un mousqueton et un pistolet (dans les fontes sous la schabraque).


Fermer