Figurines Témoins de l'Histoire
 

L'exécution du duc d'Enghien

Diorama à base de figurines "Historex" transformées, standard 56 mm, plastique.
Conception, réalisation et peinture : Jean-Claude Colrat et Armand Frascuratti ; décor : Gabriel Colrat.
 

Vincennes, 21 mars 1804, 3 h du matin. Il se passe d'étranges choses dans les fossés du château... Enlevé en Allemagne où il avait émigré, jugé sommairement par un tribunal militaire, Louis-Antoine de Bourbon, duc d'Enghien, accompagné de son chien Mohiloff, écoute sa condamnation à mort lue par un adjudant-général à la lueur d'une lanterne. Le peloton de gendarmes d'élite de la Garde consulaire est prêt, la tombe aussi... Sur le pont franchissant le fossé, les généraux Savary et Hulin assistent à la scène avec les autres officiers formant le tribunal militaire ayant signé ce dont Talleyrand dira qu'il s'agissait plus qu'un crime : une faute !

L'originalité de ce diorama est de présenter la scène en "vue plongeante" (alors que les dioramas sont normalement vus par leur face avant) et de restituer l'ambiance par un éclairage avec de petites ampoules pour réseaux de chemin de fer miniatures placées dans des lanternes habilement disposées. L'ensemble est placé dans une énorme caisse de bois dont un double fond abrite le circuit électrique.