Figurines Témoins de l'Histoire
 
 
Tous pour un, un pour tous : les trois mousquetaires plus un
 
Figurines "Andrea". Standard 54 mm, plomb. Peinture : Jean-Claude Colrat.
 

Arrivé de son Béarn natal, D'Artagnan vient de rencontrer à Paris, par le génie d'Alexandre Dumas, Athos, Porthos et Aramis, trois mousquetaires du roi. Quatre hommes, quatre caractères différents que dépeignent parfaitement les belles figurines proposées par la marque espagnole Andrea, accentués par quelques retouches et astuces de peinture.

Charles de Batz, chevalier d'Artagnan, est le seul personnage réel du roman. Il deviendra capitaine des mousquetaires puis maréchal de camp et sera tué en 1673 devant Maastricht. Ici dans son costume de voyage de pauvre nobliau, je lui ai retiré le panache de plumes d'autruche trop riche pour le remplacer par deux plumes de faisan plus convenables. Teint halé, poil et regard noirs pour ce gascon plein d'ambition.

Le Comte de La Fère, dit Athos, est le plus âgé des quatre, le plus austère et le plus mystérieux aussi : avant de subir la charge des Gardes du Cardinal, il a déjà tiré son épée et s'est mis en garde ; son visage a été "marqué" davantage que les autres, avec un teint plus "cireux", encadré de cheveux grisonnants. Son pourpoint, sa culotte et ses gants sont brodés d'or pour indiquer son rang dans la noblesse.

Le chevalier d'Herblay, dit Aramis, ci-devant séminariste et futur évêque, est un grand séducteur et un élégant militaire... Je lui ai attribué un teint frais et des pommettes légèrement rosées, des cheveux blonds, avec un pourpoint et une culotte d'une couleur évoquant la future fonction ecclésiastique qu'il exercera à la fin de l'aventure fleuve de nos quatre amis. Il ajuste ses gants de fine peau avant le combat

Monsieur Duvallon, dit Porthos, est considéré comme étant une force de la nature. Fi du standard de 54 mm! je lui ai allongé les jambes de 2 mm par un discret acte de "chirurgie" et renforcé l'embonpoint en chargeant le pan avant de sa casaque de "Milliput"... Il a les gestes du fanfaron frisant sa moustache en mettant la main sur la garde de l'épée. Je lui ai donné un teint rubicond et des cheveux légèrement roux.

Nota: le fabricant ayant, à mon goût, commis une erreur de "casting",
j'ai transformé Aramis en Athos, Porthos en Aramis et Athos en Porthos...