Écus sculptés dans la

Chapelle des Dunois-Longueville
(
Basilique de Notre-Dame de Cléry, Loiret)

où furent inhumés le comte de Dunois et son épouse

 



Jean, bâtard d'Orléans,
comte de Dunois et de Longueville († 1468)

écu (d'azur) à trois fleurs de lis (d'or) au lambel (d'argent)
brisé d'une traverse (de sable, puis d'argent à partir de 1465)
 

Marie d'Harcourt, dame de Beaugency († 1464)
fille de Jacques II d'Harcourt , baron de Montgomery,
et de Marguerite de Melun, comtesse de Tancarville

écu en losange parti, au I de Dunois-Longueville par son mari, et au II écartelé :
1. et 4. d'Harcourt par son père (de gueules à deux fasces d'or),
2. d'Artois par sa trisaïeule Catherine d'Artois, mère de Blanche de Ponthieu
(d'azur semé de fleurs de lis d'or, au lambel de gueules chargé de châteaux d'or),
3. de Ponthieu par sa bisaïeule Blanche de Ponthieu, comtesse d'Aumale (d'or à trois bandes d'azur),
sur le tout un écusson aux armes de sa mère parti de Tancarville
(de gueules à l'écusson d'argent accompagné d'une orle d'angemmes d'or)
et de Melun (d'azur à sept besants d'or sous un chef de même)

(Piédestaux des statues disparues du comte et de la comtesse - photos Jean-Claude COLRAT)