Cimiers fantastiques du Moyen-Âge :

Le Cerf

 

Le cerf est un animal qui fut vénéré de tous les temps. C'est l'animal sacré d'Artémis ou Diane dans l'antiquité, et de saint Hubert dans la religion chrétienne. Il est le symbole de la régénérescence spirituelle et de la résurrection par la perte et la repousse de ses bois. Une légende le faisant destructeur de serpents, il est alors assimilé au Christ vainqueur du démon.

De manière plus païenne, il est aussi le symbole de l'ardeur masculine par son comportement à l'époque du brame.

C'est donc tout naturellement qu'on le rencontre fréquemment en cimier, plus généralement sous la seule forme de ses bois : la ramure.

Louis de Coutes portait pour cimier une ramure de cerf ; sa seule représentation par les sceaux ne nous permet pas d'en connaître la couleur exacte, peut-être d'or comme cela est fréquent, avec des lambrequins assortis aux armes, d'argent doublés de sable (armes : d’argent au lion de sable à la queue fourchée, armé et lampassé de gueules, accompagné de trois molettes de sable.).