Armoiries de Jean de Gamaches

(Principales sources: sceau de 1413, armorial du héraut Berry)


Jean de Gamaches.

 

Nom : Jean de  GAMACHES.

Mort : avant 1443.

Titres nobiliaires : seigneur de Gamaches (Somme), Rosemont (cne Luthenay-Uxeloup, Nièvre) et La Guerche (La Guerche-sur-l’Aubois, Cher).

Offices civils et militaires : Maître de l’hôtel du roi, de la reine et du dauphin en 1433.

Père : Guillaume Ier de Gamaches († v. 1400).

Mère : Marie de Fécamp.

Aïeux paternels : Gilles de Gamaches.

Aïeux maternels : Louis de Fécamp, seigneur de Maineville, et Isabelle de Rouvray.

Épouse : Isabeau ou Françoise de Linières (fille de Godemar de Linières dit le jeune et d’Agnès Trouffreau).

Descendance : sans.

Armoiries : écartelé, aux 1 et 4 d’argent au chef d’azur (Gamaches), aux 2 et 3 fascé ondé d’argent et de gueules de six pièces (Fécamp).

Cimier : une tête de lévrier.

Présence attestée au côté de Jeanne d'Arc à : Orléans.

Commentaires : De famille picarde, Jean est le fils cadet de Guillaume Ier Gamaches et de Marie de Fécamp. A la mort de son aîné, Guillaume II de Gamaches (l'un des assassins de Jean sans Peur à Montereau) il devient seigneur de Gamaches, tout en détenant des terres dans le Berry et le Nivernais par son mariage avec Isabeau ou Françoise de Lignières.

Jean de Gamaches a combattu à Orléans au côté de Jeanne d'Arc mais il fut l'un des plus réticents à être mené par une femme. C'est au conseil de guerre du 30 avril, alors que Jeanne, appuyée par La Hire, préconisait l'attaque directe des bastilles anglaises, qu'il s'opposa violemment à la Pucelle : "Puisqu'il vous plait de préférer l'avis d'une péronnelle à celui d'un chevalier tel que moi, je défais  ma bannière* et ne suis plus qu'un pauvre écuyer !" Le Bâtard d'Orléans tenta de les réconcilier et l'irascible capitaine accepta de l'embrasser. Mais c'est surtout devant sa bravoure à l'assaut des Tourelles que Jean de Gamaches se repentit et lui dit :"Plus de rancoeur, j'avoue mon tort quand j'ai mal présumé de vous."

* Bannière est pris ici dans le sens de troupe aux ordres d'un "chevalier à bannière" ou "chevalier banneret".