Armoiries de Jacques de Dinan

(Principales sources: armorial du héraut Berry, armorial Le Blancq, Nobiliaire et armorial de Bretagne)


J
acques de Dinan, Seigneur de Beaumanoir
.

 

Nom : Jacques de DINAN.

Mort : le 30 avril 1444.

Titres nobiliaires : seigneur de Beaumanoir (Cne d'Évran, Côtes d'Armor) et de Montafilan (Cne de Corseul, Côtes d'Armor).

Offices civils et militaires : gouverneur de Sablé en 1425, grand bouteiller de France en 1427.

Père : Charles de Dinan († 1418).

Mère : Jeanne de Beaumanoir.

Aïeux paternels : Roland V de Dinan († 1364) et Jeanne de Craon.

Aïeux maternels : Jean de Beaumanoir († 1366/67) et Marguerite de Rohan.

Épouse : Catherine de Rohan (fille d’Alain IX, vicomte de Rohan et de Porhoët, et de Marie ou Marguerite de Bretagne).

Descendance : Françoise de Dinan (1436-1499) dame de Montafilan, mariée à  1° Gilles de Bretagne, 2° Guy XIV de Laval, 3° Jean de Proisy.

Armoiries : écartelé, aux 1 et 4 de gueules à 4 fusées d'hermine rangées en fasce accompagnées de 6 tourteaux de même posés 3 et 3 (Dinan); aux 2 et 3 d’azur à onze billettes d’argent posées 4.3.4 (Beaumanoir).

Cimier : un chapeau de gueules rebrassé d'hermine et sommé d'un vol banneret d'hermine doublé de gueules.

Devise : « Hary avant ».

Cri : « Bois ton sang Beaumanoir ».

Présence au côté de Jeanne d'Arc à : Patay, Reims.

Commentaires : Jacques est le cinquième fils de Charles de Dinan, seigneur de Montafilan († 1418), et de sa troisième épouse, Jeanne de Beaumanoir, fille du célèbre Jean III de Beaumanoir († 1366 ou 1367), le héros du "combat des Trente" ou de la Mi-Voie. Le 26 mars 1351, à mi-chemin entre Josselin et Ploërmel, dans le cadre de la guerre de succession de Bretagne entre Jean de Montfort (soutenu par l'Angleterre) et Charles de Blois (soutenu par la France), trente franco-bretons (commandés par Beaumanoir) affrontèrent trente anglo-bretons. Jean de Beaumanoir se plaignant de la soif, son compagnon, Geoffroy du Bois, lui cria : "Bois ton sang, Beaumanoir ! et la soif te passera." Désormais "Bois ton sang Beaumanoir" fut le cri de guerre de cette illustre famille bretonne. Charles de Dinan avait hérité cette seigneurie de sa mère, outre celle de Montafilan de son père.

Gouverneur de Sablé et grand bouteiller de France, Jacques de Dinan  accompagnait l'armée du connétable de Richemont à la bataille de Patay, avec son frère aîné Bertrand de Dinan, seigneur de Châteaubriant et maréchal de Bretagne. L'armée bretonne, forte de plus de 2400 hommes d'armes et 800 archers, apportait une aide décisive à l'armée du duc d'Alençon qui comprenait environ 4000 hommes (les effectifs des armées médiévales étant toujours difficiles à cerner avec exactitude). La victoire de Patay, en ce 18 juin 1429, voyait la capture du redoutable capitaine anglais John Talbot et rejetait l'armée anglaise vers Paris, libérant définitivement le val de Loire. Comme officier de l'hôtel du roi en tant que grand bouteiller, il assista vraisemblablement au sacre de Reims.